Que choisir pour votre terrasse en bois ? Lames ou caillebotis ?

terrasse en bois

Le bois de terrasse est constitué sous deux formes : en lames ou en caillebotis. Les lames de bois sont des  planches rectangulaires similaires à des lames de parquet. Elles se posent sur des lambourdes (nous vous conseillons de maintenir un écart de 40 cm).  Grace à leur espacement  appréciable par tous, les poussières et l’eau disparaissent plus vite ce qui fait de votre terrasse une autonettoyante. Les caillebotis quant à eux sont de formes carrées constituées de fines lamelles de bois insérées dans le même sens. Les lames sont le format idéal pour une terrasse en bois et le plus disponible. Ce n’est pas le cas en caillebotis où les différentes essences ne sont pas toutes disponibles.

Pour les terrasses en bois : différents types de bois.

Du fait de leur résistance, les terrasses en bois sont placées sur une échelle de 1 à 5. Ce qui veut dire que le bois est résistant quand le chiffre est élevé. Prenez cet exemple : les bois classés sur l’échelle au chiffre 3 durent plus longtemps que ceux par exemple qui sont placés sur le chiffre 4, qui eux ne peuvent pourrir. Donc l’idéal pour une terrasse en bois serait de choisir le bois qui serait au moins placé au chiffre 4 de l’échelle.

Choisir entre 3 types de bois de terrasse

Vous pouvez en effet avoir le choix entre 3 types de bois de terrasses : les bois européens, exotiques et composites :

Les bois européens

Ils se divisent en deux catégories : Les bois traités et ceux non traités. Les bois européens ont l’avantage d’avoir en général un bas prix mais en outre, sont plutôt faits pour être des bois d’intérieur. On peut les trouver à partir de 15-20 € le m² (le pin étant le moins cher)

Les bois exotiques

Ils ne pourrissent pas car ils sont naturels et s’adaptent parfaitement à l’extérieur. Les traitements ne sont absolument pas nécessaire, cependant ils possèdent le plupart du temps un coût peu plus élevé que le bois européens : de 30 à plus de 100 €/m²

Le bois composite

  • Composé à  50 % de bois recyclé, issu de déchets de scieries, ce qui permet aux forêts tropicales d’être préservées.
  • 50 %de Polyéthylène (une résine qui détient une parfaite résistance aux chocs et aux agents chimiques)  ou de PVC.
  • rendu beaucoup moins naturel que le bois européen et le bois exotique.
  • Il peut ne pas pourrir et se trouve moins cher que les bois exotiques (cela grâce à sa nature). On le trouve à partir de 20€/m² (mais il est de moins bonne qualité).

Précision : le bois européen existe sous 3 types de traitements :

  • Le traitement par autoclave est une mise sous pression et mise sous vide afin de protéger des mauvais temps.
  • Le traitement  THT : Très Haute Température
  • Le traitement par oléothermie : un nouveau procédé plus écologique. Le principe est d’injecter en profondeur des huiles végétales.